Les Groupes Bibliques qui ont toujours contribué à la transformation des vies d’élèves et étudiants au Bénin. Aujourd’hui, ils sont l’objet de menaces de suspension malgré leur impact. Notons que le Groupe Biblique des Elèves et Etudiants du Bénin compte à son actif des centaines d’Amis dans les secteurs des finances, de la politique, de l’armée, de la médecine, de l’église, etc.

Il y a quelques semaines, réunis  pour leur rencontre hebdomadaire à l’École Nationale d’Administration et de la Magistrature (ENAM), des étudiants du GBU se sont  entretenus sur le thème   » Joseph, modèle de réussite pour les jeunes « . Durant l’étude, une étudiante partage son témoignage :

» Je prends conscience davantage de ma négligence mais surtout de mon ignorance des interventions de Dieu dans ma vie. Plusieurs fois j’ai pris en mal des situations qui auraient pu être un encouragement pour moi. Je dois revoir mes priorités de manière à tout gagner pour Christ «. De tels témoignages de vies transformées sont fréquents dans le ministère des GBU.

Cependant, le ministère des GBU souffre de menaces de suspension qui nécessitent la prière collective. Un arrêté ministériel semblerait être en cours de préparation pour abroger les autorisations des activités des ONG et assimilés dans les Collèges, Lycées et Universités du Bénin. Par conséquent, nos GBU se voient progressivement interdits de se réunir. A certains endroits, des membres sont chassés en pleine séance. De ce fait, plusieurs de nos rencontres se déroulent en plein air.

Prions pour que les GBU au Bénin continuent d’avoir leur impact dans les vies même si ces arrêtés venaient à être signés dans l’avenir. Ces menaces de suspension semblent toucher plusieurs pays. Le Seigneur interpelle-t-il à réfléchir à notre façon d’interagir avec l’université dans un contexte d’opposition comme celui-ci ?

Angelo KLANCLOUNON,

Chargé de Mobilisation de Fonds & Communication.

IFES | Afrique Francophone | Bénin

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Aller à la barre d’outils