Avez-vous déjà assumé des responsabilités ? Connaissez-vous les joies et peines de servir dans le ministère étudiants ? Comment étaient vos premiers jours de travail ? Joël partage avec nous quelques expériences de son service dans le ministère.

Les chocs du débuts

Nouvellement responsable du Groupe Biblique Universitaire de Butembo (RD Congo), Joël MANGUMANGU fait une expérience particulière. Dès ses premiers jours de service dans le ministère Joël est confronté, avec son équipe, à plusieurs défis. Leurs défis personnels ont trait à la préparation de la relève. ils sont également peinés par l’indisponibilité des étudiants pour l’implantation de nouvelles cellules en raison de leurs emplois de temps académiques.

 » Ce que je vis avec mon équipe est vraiment en contradiction avec ce à quoi je m’attendais. Je croyais qu’il y aurait un boom d’activités. Je croyais en un réel engouement de la part de membres. De plus, je croyais avoir de bons rapports avec mes collaborateurs et qu’on partagerait la même vision sur tous les aspects. Mais tous ces espoirs n’étaient qu’illusions. Parfois, moi même je suis interdit de prendre part aux activités du GBU par la famille. En plus, l’emploi du temps chargé affecte beaucoup l’efficacité de mes résultats académiques. « 

Comment tenir le coup ?

Au milieu de cette turbulence, Joël apprend beaucoup. Ses expériences du service dans le ministère ne se limitent pas aux difficultés. Elles sont nourries par sa relation avec Dieu.

 » Je réalise que Dieu s’intéresse à notre caractère personnel plutôt qu’aux activités. Notre rôle est d’apprécier son œuvre et le remercier. Quand nous nous engageons à servir dans le ministère, nous éprouvons la joie de voir des conversions. Par dessus, nous sommes heureux d’avoir une famille chrétienne et rassurés de la présence et du soutien de Dieu. C’est pourquoi mon attention se porte sur ce que le Seigneur Dieu opère dans ma vie. En effet, le service est une opportunité pour apprendre le mystère de l’action de Dieu sur nous et sur la communauté.« 

Servir dans le ministère : ma leçon!

Face à tous ces défis, Joël nous livre la conclusion à laquelle, il est parvenu:

 » Servir dans le ministère doit arrimer avec l’objectif divin de rétablir et perfectionner notre relation avec Lui. Les activités sont un moyen vers cette fin. L’inverse est une peine perdue« 

James NZANZU,

Coordination de la Province du Nord-Kivu

IFES | Afrique Francophone | RD Congo

Abonnez-vous pour recevoir les Echos du Balafon

En rejoignant notre liste de distribution vous pourrez recevoir dans votre boîte électronique toutes les nouvelles importantes des GBUAF.

Merci de vous être inscrit(e). Veuillez vérifier votre boîte électronique.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Aller à la barre d’outils