Ce qui compte quand vous recherchez le soutien des autres, ce n’est pas la beauté de votre projet mais la façon dont vous la présentez. Voici parmi tant d’autres, quatre (04) conseils qui vous aideront à améliorer la présentation du mouvement.

Cadrez votre message

Vous ne pourrez jamais tout dire dans une présentation. Demandez donc quel problème votre présentation doit résoudre. Chesterton a dit « ce n’est pas qu’ils ne voient pas la solution, c’est qu’ils ne voient pas le problème ». Aidez votre auditoire à comprendre dès les premières phrases de votre message un problème que le mouvement essaie de résoudre. Votre formulation du problème cadre votre message et les solutions que vous présentez. Dites-le avec des images et mots familiers à votre auditoire. Les mots disent aux gens si vous êtes l’un des leurs ou pas.

Faites une présentation mémorable

Les gens sont si facilement convaincus par des exemples vivants. Ce sont les histoires qui rendent captivante votre présentation et impriment votre message dans les cœurs. Les histoires ont le pouvoir de toucher à l’affectif de tous les humains. Quelles émotions voulez-vous créer auprès de l’auditoire ? Quel résultat attendez-vous à la fin ? Choisissez en conséquence vos mots, vos expressions et vos histoires. Quand le cœur est touché, les autres membres à la traîne ne tardent pas à le suivre.

Soyez le plus factuel possible. Vous entrerez dans les détails quand vous appliquerez l’astuce n°4 ci-dessous. Les gens retiennent vos histoires et tout ce que vous dites après un silence lors d’une présentation. Servez-vous très habilement d’histoires et de silence intentionnel pour rendre mémorable votre présentation.

Créez un sentiment d’urgence

Pourquoi vous soutenir aujourd’hui si cela peut attendre deux ans ? Apprenez à plaider pour l’immédiateté du soutien au mouvement en mettant en avant les conséquences de l’inaction et les bénéfices d’une prompte action.

Suscitez des questions

La plus importante raison pour laquelle il faut susciter des questions, c’est que celles-ci vous permettent de mettre en relief votre passion pour le ministère. La passion étant contagieuse, plus vos auditeurs percevront votre passion, plus ils seront enclins à soutenir votre ministère. Valorisez les personnes qui vous posent des questions et ne vous attaquez jamais ni à elles ni à leurs questions sur une note défensive.

« Faire accepter une bonne idée est plus difficile que d’avoir une bonne idée » disait Stephen Friedman. La vision pour laquelle vous mobilisez des ressources est une très bonne idée. Vendez-là avec l’aide du Saint-Esprit !

Mombinou Dorichamou

Mobilisation de Fonds & Communication

IFES Afrique Francophone

 

Abonnez-vous pour recevoir les Echos du Balafon

En rejoignant notre liste de distribution vous pourrez recevoir dans votre boîte électronique toutes les nouvelles importantes des GBUAF.

Merci de vous être inscrit(e). Veuillez vérifier votre boîte électronique.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Aller à la barre d’outils