Témoignage d’impact du GBU

Il n’y a rien de plus gratifiant que de voir l’impact du ministère étudiant sur la vie de nos membres. Les témoignages de vies transformées sont légion au GBU et cela atteste bien de l’impact de notre ministère dans la société. C’est avec joie que nous partageons le témoignage de notre sœur, Nathalie KPANTE, qui attribue son éclatant succès professionnel à l’investissement du GBU dans sa vie.

Dans l’environnement d’entreprises montantes au Togo et en Afrique francophone, se trouve CHOCOTOGO, une start-up de grand potentiel qui fait parler d’elle. CHOCOTOGO est une véritable vitrine et un outil de promotion de l’entreprenariat jeune au Togo. La Directrice de Production de CHOCOTOGO, Nathalie KPANTE, un des membres fondateurs de la start-up et membre engagée des GBUST, nous parle de son parcours et des valeurs qui l’ont mise au banc des personnalités publiques nationales, en si peu de temps. Son témoignage nous encourage à continuer d’investir sur les étudiants. 

« C'était en 2006, année où j'ai passé le baccalauréat pour la première fois que j'ai aussi participé à un camp du GBU pour la première fois. Le thème du camp était ''Et si Dieu avait décidé que ta vie serait une course vers le but ?'' Cette année-là j'échouai à mon examen. Je connaitrai encore plusieurs échecs d’ailleurs.
Ce camp a changé ma vie à jamais, m’aidant à comprendre en quoi et de quelle manière ma vie est une course vers le but et cela est resté gravé dans mon cœur.  Après ce camp, j’ai intégré la famille universitaire du GBU avec un autre niveau d’engagement et j’y ai grandi en occupant plusieurs responsabilités qui me préparaient efficacement à ma vie professionnelle. Les membres du GBU ont aiguisé mes compétences, forgé mon caractère, m’ont soutenu dans le moment d’échec, m'ont aidé à guérir des blessures et assumer mon identité.
C’est à la fin de mon cursus universitaire que j’avais rejoint l’équipe de quelques étudiants en fin de cycle, mis ensemble par un frère aîné – Éric – avec l’idée de créer une petite entreprise qui produirait localement du chocolat bio. Cela a été tout sauf une aventure facile.
C’est vraiment là où tout ce que le GBU m’a donné a fait toute la différence. Pour la petite anecdote, on était une dizaine de frères et sœurs à porter l’idée, provenant de groupes semblables au GBU. Les débuts étaient très difficiles et il fallait avoir de vraies valeurs chrétiennes éprouvées pour rester. Avant que le projet démarre effectivement, par notre première formation en Italie qui allait déboucher sur la production des premières tablettes de chocolat, il ne restait que moi et un autre frère GBUssien.
En trois ans, nous avons réussi un premier pari. Nous produisons en temps réel et nous avons donné de l’emploi à des dizaines d’autres jeunes. Nous recevons d’importantes invitations à participer à des salons pour vendre et partager notre expérience, nous recevons de partout des offres de formations pour renforcer nos capacités. Tout cela n’est qu’une infime part de ce que nous rêvons bâtir.
Aujourd’hui, quand les gens me voient, ils ignorent tout l’investissement que le GBU a fait dans ma vie, tout le travail et la discipline d’apprentissage et de sacrifice que le mouvement a forgé en moi. Ma prière est que de plus en plus de jeunes entreprenants et battants sortent des rangs du GBU, en signe de témoignage de l’excellente contribution de notre mouvement au développement de nos nations ».

Armand DZADU
Secrétaire Général du GBUS Togo
Partager
Verset biblique
Servez l'Éternel avec crainte, Soyez dans l'allégresse, en tremblant.
Psaumes 2.11