Impact Université

International Conference on Impact University (ICIU)

Conférence Internationale sur Impact Université

15-17

septembre 2020

Cotonou

Benin

Rendez-vous dans

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

A PROPOS DE IMPACT UNIVERSITÉ

Dans le cadre du 1er colloque scientifique qu’organisent l’Union des Groupes Bibliques Universitaires d’Afrique Francophone (GBUAF) et ses partenaires, le comité de rédaction lance un appel à contribution au thème Religions, Science et Développement.

La question de la science et de la religion a toujours été présentée comme des concepts antagonistes. L’un est considéré comme facteur de développement et l’autre comme inhibant les initiatives d’innovations. En effet, la foi a été évacuée très tôt des disciplines académiques et reléguée au rang des forces rétrogrades à la science et au développement. Cependant, si l’homme est mis au centre du développement, il convient alors de mettre au cœur de l’analyse, les essences premières de l’humain que sont, son environnement, sa culture et ses croyances. La science a souvent donné une apparence de solidité et de confiance en soi, alors que la foi religieuse semble avoir cédé du terrain face à cette même connaissance scientifique. Il est fort bien important que la science joue son rôle d’éclaireur et que la foi assigne à la science sa juste place. Implicitement, la science et la foi ont le même but, celui de montrer la vérité. Ainsi cette vérité libère, par conséquent conduit au progrès en d’autres termes le développement. C’est dans cette logique que nous fondons l’hypothèse selon laquelle la foi et la science restent complémentaires.

A regarder les performances de l’Afrique de nos jours, l’on constate avec désolation qu’elle demeure toujours un continent en proie à de nombreux problèmes de développement, qu’elle peine à satisfaire de façon adéquate les besoins les plus élémentaires des populations. Et pourtant elle dispose de nombreux atouts pour répondre aux attentes de ses habitants !

La particularité de ce colloque réside dans la place accordée aux problématiques de développement et en lien avec la foi et la science. Il offre donc, l’opportunité aux différentes catégories d’acteurs de se réunir, d’asseoir un échange ouvert et prospectif, de partager leurs connaissances, de s’enrichir de leurs mutuelles expériences et d’apporter leur contribution à la compréhension des grandes préoccupations spirituelles, socio-économiques et politiques contemporaines de l’Afrique et du monde.

Ce colloque se penchera sur les questions suivantes :

  • Comment penser l’interaction foi, Sciences et Développement en partant des contextes spécifiques aux différents champs de recherches académiques ?
  • Quels sont les défis inhérents à l’exercice de la foi dans les différents domaines scientifiques ?

2020 Topics Faith, Sciences and Developement.

Sciences de l’ingénieur et foi

Cadres théoriques et méthodologiques de l’interaction

Sciences de l’ingénieur et foi 

Innovations numériques et foi 

Accès aux TIC, usages et éthique chrétienne

Sciences fondamentales et foi

Foi et sciences de la nature

Foi et sciences expérimentales

Sciences économiques et gestion et foi

Foi et entreprenariat

Dimension économiques de la foi

Foi et développement économique

Lettres, sciences humaines et foi

foi dans l’art et la littérature contemporains

Dimensions philosophique et politiques de la foi

La foi dans la recherche en sciences sociales

Foi et migration

Publication / indexing

The proceedings of the conference will be indexed by google and are under evaluation for publication by Springer.

LE COMITE DE COORDINATION

Le comité de coordination est responsable de l’organisation du colloque. Il rédige les cahiers des charges. Il est chargé de la nomination et de la validation des différents comités et commissions de travail, mais aussi de l’évaluation finale du colloque. Il est composé des membres du comité restreint d’Impact Université et d’un représentant du staff des GBUAF. Il pourra être complété en fonction des bonnes volontés. Il devra intégrer un membre du comité scientifique et un membre du comité local.

Membres de coordination
  1. Kaliva GUILAVOGUI
  2. Ahmed KORA
  3. Yacouba MAHAMANE KAKALE
  4. Laurent OLOUKOI
  5. Blaise OUÉDRAOGO
  6. Sidia BADIANE
  7. Points focaux pays
  8. Représentant staff régional GBUAF
  9. Représentant GBEEB
  10. Représentant Christian Society

LE COMITÉ SCIENTIFIQUE

Le comité scientifique supervise la mise en œuvre du programme scientifique du colloque. Les membres du Comité scientifique représentent des disciplines scientifiques majeures pour l’évaluation des contributions des participants du colloque. Ils travailleront pour garantir une continuité dans la qualité et l’intégrité scientifique des manuscrits proposés. Les responsabilités des membres sont entre autres :

Membres du comité scientifique
  1. Prof. Matin AÏNA, Professeur Titulaire
  2. Prof. Salomé KPOVIESSI, Professeur Titulaire
  3. Prof. Valentin KINDOMIHOU, Maître de Conférences
  4. Prof. François GUEDJE, Maître de Conférences
  5. Prof. Alphonse GAGLOZOUN, Maître de Conférences
  6. Prof. Alastaire ALINSATO, Maître de Conférences Agrégé
  7. Prof. Gaston KPOTIN, Maître de Conférences
  8. Prof. Joseph OLOUKOÏ, Maître de Conférences
  9. Prof. Edmond SOSSOUKPE, Maître de Conférences
  10. Prof. Julien ADOUNKPE, Maître de Conférences
  11. Prof. Placide CLEDJO, Professeur Titulaire
  12. Prof Joseph Dossou, Professeur Titulaire
  13. Prof Comlan Aristide HOUNGAN, Maître de Conférences
Les responsabilités des membres du comité scientifiques
  • la définition les thèmes du colloque
  • la rédaction de l’appel à communication
  • le choix et la sollicitation des intervenants (modérateurs /experts)
  • l’élaboration d’une grille d’évaluation des propositions de communication
  • l’étude et la validation ou non les propositions de communication évaluées par le comité de lecture
  • le respect du cahier des charges (notamment sur l’aspect diversité des interventions)
  • la participation à la programmation des activités du colloque, en lien avec le comité de coordination.
  • la détermination du nombre de communication en veillant sur l’équilibre disciplinaire et géographique
  • la gestion de la procédure d’évaluation jusqu’à la finalisation des contributions en vue de leur publication des revues indexées

AUTHOR INFORMATION

 Soumission des communications et de posters

L’appel à communication à ce colloque s’adresse aux universitaires (enseignants chercheurs, chercheurs et aux doctorants). Il sollicite des contributions originales, non soumises à d’autres conférences, colloques ou journaux en vue de publication.

1) Instructions aux auteurs

Le colloque mettra l’accent sur la valorisation des connaissances relatives au tritype Religions, Sciences et Développement pour répondre au besoin d’interaction sciences et foi afin de favoriser le progrès des sociétés au sens large.

Il fait appel à différentes matières :

  • résultats de travaux de recherche récents ou recherches en cours ;
  • diagnostics situationnels, états de l’art ou développement holistique (secteur des télécoms) ;
  • expériences significatives dans les domaines de la recherche scientifique en lien avec la foi.

Les auteurs intéressés peuvent soumettre des travaux originaux sous forme de communication orale ou poster à présenter lors du colloque.

Les propositions peuvent être rédigées en français ou en anglais.

Les auteurs présentant des articles sont invités à veiller à ces consignes scientifiques : mettre l’accent sur les aspects théoriques, le corpus, la méthodologie, l’état des lieux, les analyses.

2) Soumission des résumés de propositions

Les résumés de propositions doivent compter au maximum 2 500 caractères, soit environ 250 mots. La soumission se fait exclusivement en ligne via ce formulaire de proposition d’article ou de poster. La date limite des propositions de résumés est fixée au 28 Février 2020 à minuit (GMT).

3) Soumission des textes d’articles et posters

La soumission des articles et posters se fait après l’acceptation de votre résumé de proposition. Il s’agira d’envoyer votre Article complet (15 pages maximum en format Word, texte, illustrations et bibliographie compris) ou votre Poster (en format Powerpoint) par voie électronique aux  adresses emails suivants : ciu_colloque2020@

La date limite de soumission des textes et posters est le 30 juin 2020.

Critères d’évaluation

Les différentes propositions qui seront reçues feront l’objet d’une évaluation en double aveugle. Les textes d’articles complets seront également soumis à évaluation.

Les aspects qui seront tenus en compte sont :

  • Le sujet de l’article ou du poster en rapport avec les axes thématiques du colloque
  • L’intérêt et la pertinence de l’article ou du poster pour le public à réunir durant le colloque (audience internationale)
  • La valeur scientifique et/ou professionnelle de la contribution ou du poster
  • La qualité de l’expression écrite et de la présentation des contenus proposés.

Au terme de chaque processus d’évaluation, les résultats seront communiqués aux auteurs par email.

Valorisation des résultats du colloque

L’ensemble des articles acceptés par le comité de sélection seront publiés dans les actes du colloque ou seront proposés dans un numéro spécial d’une revue pluridisciplinaire à comité de lecture.

Modalités pratiques

Les frais de transport et de séjour liés à la participation à ce colloque seront à la charge des participants. Les organisateurs du colloque pourront s’occuper, à la demande, des modalités pratiques visant à faciliter le séjour des participants à Cotonou (informations sur les visas, conseils pratiques, contacts d’hôtel, navette aéroport, etc.).

QUELQUES NOUVELLES

La conférence Panafricaine : Que retenir des 4 sessions ?

En Août 2019, au Bénin, se tenait la 5ème conférence Panafricaine des GBUAF. Le thème de cette conférence était « GBU et Développement en Afrique : quelles perspectives pour une présence persuasive et pertinente dans les universités francophones ? ». En effet,...

Une présence persuasive des enseignants chrétiens à l’université

"La recherche scientifique, menée dans le but de mieux connaître ce qu’il a créé et avec le souci d’aider nos semblables, est également une façon de faire ressentir la présence de Dieu dans les milieux universitaires", déclare Dr. David Bjork l’un des participants à...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Aller à la barre d’outils