PLUS FORT QUE MES ARGUMENTS

Je suis membre bénévole du staff du Secrétaire Général de l’Union des Groupes Bibliques du Burkina-UGBB, responsable du département formation depuis une dizaine d’années. Je disais à qui voulait l’entendre que d’ici la fin de l’année 2015, je prendrai congé du staff technique de l’UGBB. C’est dans cette perspective que j’ai pris part à la conférence missionnaire « Fada 2015 » pour la dernière fois en tant que membre du staff. Mais les choses allaient changer au cours du forum des Amis tenu en marge de la conférence.

La soirée du vendredi 24 Août était réservée au compte rendu des ateliers du forum des Amis. Ce jour-là quand j’accédai à la salle, le groupe de louange et d’adoration exécutait le chant suivant : « Dieu va me choisir », j’ai alors demandé à mes voisins si jusqu’à présent Dieu ne les avait pas encore choisis (les chantres) ? A l’issue des comptes rendus, le Dr Klaingar, pied nu, est intervenu pour une séance de prière. J’ai réagi en disant : « c’est ainsi que débute le christianisme céleste ». Mais quand mes yeux se sont posés sur le visage du Dr sans sourire, j’ai dit « ça va chauffer ». Il disait que : « Dieu cherche un homme ». Il nous a invités à prier pour ce sujet. Il invitait quelqu’un à démissionner pour répondre à cet appel. Je m’attendais à voir des frères comme KOMBASSERE François, YARA Jacob, OUEDRAOGO Blaise ou SOUBEIGA Roger se tenir debout. J’avoue qu’au début je n’étais pas engagé dans la prière car j’étais convaincu que quelqu’un se tiendrait debout. Nous avons continué à prier et cette fois-ci je présentais à Dieu les raisons pour lesquelles ça ne pouvait pas être moi. Ce sont :

  • Je ne suis pas un bon Ami
  • Je n’ai pas la qualification requise
  • Je ne connais pas le groupe des Amis
  • Je vais mieux me préparer pour le recrutement des nutritionnistes au Ministère de l’Agriculture (j’ai pris part au concours en 2014 et j’ai été 1er sur la liste d’attente).

Reprenant la parole, le Dr Klaingar a balayé tous mes arguments et une sorte de dialogue s’est établi entre lui et moi à distance. J’avançais intérieurement mes raisons et de l’autre côté sur le podium, il les balayait à haute voix sans m’indexer ni me nommer. J’étais accroché à l’idée que je ne pouvais pas faire ce travail. Battus en brèche les uns après les autres, mes arguments abdiquèrent. Et moi avec eux. J’eus donc la force de me tenir debout et ils prièrent tous ensemble pour moi.

Au lieu donc de quitter le staff du SG où j’étais depuis des années comme bénévole, me voilà depuis Fada 2015 à plain-pied encore membre pour 2 ans mais cette fois ci à plein temps. A Dieu soit la gloire !

Dakini Richard Sieza

Staff de l’UGB Burkina

Partager
Verset biblique
Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés
Romains 8.37