LES GBEEM SUR LES CHAMPS MISSIONNAIRES

Après la convention missionnaire, l’heure est à l’envoi des missionnaires. Quelques jeunes ayant pris part à la convention missionnaire, ont été envoyés en mission dans différentes localités après avoir reçu une formation complémentaire.Ainsi Timothée GUIROU et Amadingué DOUGNON respectivement étudiants en philosophie et histoire géographie ont quitté Bamako le 24 Octobre pour Bafoulabé. Bafoulabé est situé à environ 615 Km de Bamako dans la première région malienne Kayes. Peuplée de Soninkés, Khassonkés, Malinkés, Maures, Peuls et Bambara majoritairement musulmans ou animistes, cette localité constitue un vaste champ missionnaire.

Daniel COULIBALY et Jean KEITA, tous deux étudiants en médecine sont arrivés à Niafunké le 29 Octobre. Niafunké, ville située dans la région emblématique dite cité des trois cent trente trois saints Tombouctou a également été retenue pour la mission cette année. Cette région tout comme la précédente regorge d’une grande moisson puisqu’elle est non seulement dotée de l’université coranique de Sankoré mais aussi de plusieurs medersas (école coranique). Sa population est pour la quasi-totalité musulmane.

L’Amie Jeanne COULIBALY s’est également engagée pour la mission. Elle est, depuis le 5 Novembre 2015, à kolokani, une ville à 124 Km de la capitale malienne. Elle travaillera à la redynamisation du ministère étudiant d’une part, et appuiera les actions des églises de la localité.

Enfin la ville de kolondiéba située à plus de 250 Km au sud de Bamako a accueilli l’étudiant missionnaire en lettres modernes Pierre TESSOUGUE. Celui-ci a quitté Bamako le 7 Novembre et aide l’Eglise locale dans l’évangélisation et autres activités.

Partager
Verset biblique
Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés
Romains 8.37