La Panaf19, C’est au Bénin et sera la 5e de l’histoire des GBUAF. Pour ce grand événement, élèves et étudiants du GBEEB s’activent pour une participation massive. Du nord au sud, de l’est à l’ouest du pays, de nombreux moyens font office de stratégies de mobilisation. Il s’agit entre autres des messages sur les réseaux sociaux, des appels téléphoniques, des messageries, des mails, des discussions individuelles etc… Mais il s’en va dire que les étudiants, malgré leur bonne volonté, se confronte à une difficulté majeure, notamment la difficulté de la mobilisation financière.

« Beaucoup d’élèves et étudiants souhaitent vraiment participer à la Panaf19 mais les frais de participation reste le vrai défi. » Jean-Baptiste GANDONOU, Responsables chargés de mobilisation dans la région Ouémé/Plateau.

En effet, malgré l’avantage du site de la Panaf19, pour les élèves et étudiants du Bénin, le défi financier demeure. Pour les résidant des villes  comme Natitingou, Parakou, Bembèrèkè  nécessitent de longues distance à parcourir. Venir à la Panaf19, pour les élèves et étudiants de ces villes, c’est débourser des frais pour le voyage.

« Notre voyage de Parakou à Cotonou sera vraiment longue et coûteux. Mais nous tenons à participer nombreux.  En ce moment nous cherchons des stratégies de comment trouver les fonds. » Tabitha DAMASSOH, membre du Bureau Exécutif National et résidant à Parakou.

Prions Dieu qui permettra une participation massive des élèves et étudiants des différentes régions du Bénin. Par ailleurs, nous appelons au soutien des Amis du GBEEB pour donner un regain d’espoir à ces jeunes pour la Panaf19.

 

Angélique SALANON

IFES-GBU I Afrique Francophone -Bénin

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Aller à la barre d’outils