La quiétude est un état psychologique qui met l’homme au large du stress. Ainsi, l’attitude de paix, de sérénité, de calme se développe pratiquement de façon naturelle. Cette posture prend racine dans une assurance certaine, parfois inconsciente. Par exemple, le fœtus dans le sein maternel est dans la quiétude quand bien même la mère porteuse affronterait quelques nuisances. La mère espère, devant le gynécologue, à défaut d’une naissance naturelle, le secours certain du spécialiste pour éviter un drame.

Oui, nous sommes en face d’un drame, d’un danger et l’évidence de la mort issue de cette menace a des preuves palpables. J’ai été choqué en apprenant la mort d’un Révérend Docteur de la COVID-19. Donc la menace de COVID-19 est une réalité. Mais face à cette inquiétude, Jésus-Christ exhorte. Il appelle et prescrit l’attitude de tranquillité, de calme, de silence Esaïe 30.15.

Il dit expressément à ses disciples « que votre coeur ne se trouble pas, croyez en Dieu, croyez en moi. […] Lorsque je vous aurai préparé une place, je reviendrai  et je vous prendrai avec moi afin que vous soyez vous aussi là où je suis » Jean14.1-3. Notre confiance fondée sur la promesse de la sécurité terrestre et aussi sa promesse de repos éternel dès son retour fonde la paix et la sérénité du croyant.

C’est maintenant le temps de vivre avec foi. Le temps de mettre notre confiance en Dieu et de marcher dans l’espérance d’une vie paisible  avec notre Dieu. La COVID-19 ne fane pas notre foi et si par ce biais un disciple est emporté, c’est toujours le repos débarrassé des vicissitudes terrestres. COVID-19 c’est comme l’ennemi invisible qui poursuit le visible. Le refuge est incertain, mais ce qui est infaillible contre ce phénomène c’est la protection que nous offre l’Éternel.

Camille YABI,

Secrétaire Général GBEE bénin.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Aller à la barre d’outils